HISTOIRES

J’aime le sexe brutal et j’en redemande

22/07/14

Je suis une femme de 28 ans et je me suis découvert une passion pour le sexe brutal avec mon petit ami. J'avais vu passer quelques vidéos sur Internet et nous avons regardé un film qui n'était pas un film porno, mais dans lequel la femme est un petit peu malmenée par son mec pendant une baise. Je me suis retrouvée complètement inondée de mouille mais je n'ai pas osé le dire. J'ai fini par en parler à mon mec qui maintenant me baise brutalement à chaque fois.

J'adore lorsqu'il met ses mains autour de mon cou comme pour m'étrangler et qu'il serre un tout petit peu. J'aime aussi quand il me brutalise comme lorsqu'il me force à mettre les mains derrière le dos pendant une levrette hardcore. Ce que j'aime par-dessus tout c'est lorsqu'il me force à faire des choses dont je n'ai pas spécialement envie à la base. C'est un petit peu donnant donnant car il fait cela pour me faire plaisir et exciter ma libido mais en contrepartie de quoi je peux difficilement lui refuser certaines choses. Par exemple je n'ai jamais apprécié qu'il éjacule sur mon visage et encore moins dans ma bouche, et bien maintenant il se sert de ma passion pour le sexe brutal et en profite pour me faire des facials ultras abondants ou bien encore des éjaculations en gorge profonde qui finissent directement dans mon estomac. Je n'ai plus le choix et c'est cette soumission totale à mon homme qui m'excite par-dessus tout.

Une des choses qu'il fait en sachant très bien que je vais me débattre, c'est bien la sodomie. Je n'ai jamais été attirée par cette pratique mais depuis que j'aime le sexe brutal, c'est quelque chose qui me procure de multiples orgasmes. Par exemple la dernière fois, mon mec m'a attaché à plat ventre les bras et les jambes en étoile. J'étais complètement offerte et ne pouvais bouger. Il a commencé par me baiser par la chatte et me faire couiner comme une petite chienne avant de m'enfoncer son pouce d'une manière brutale dans l'anus. J'ai sursauté et j'ai commencé à l'insulter. Il m'a alors mis une gifle en me disant de la fermer sinon il allait me fourrer son gros chibre dans le cul. Je suis désolée d'être si vulgaire mais c'est exactement les mots qu'il employait à ce moment précis. Bien évidemment comme je suis une rebelle et que j'avais très envie qu'il le fasse, j'ai continué à l'insulter et à le provoquer. Il a alors écarté mes fesses pour y déposer un peu de salive avant de m'enfoncer son sexe de toute sa longueur entre mes petites fesses. J'ai hurlé comme une truie et il m'a de nouveau mis une gifle pour que je la ferme. Il m'a sodomisée de manière brutale et profonde et a éjaculé entre mes fesses.

Je ruisselais complètement de mouille et j'étais inondée comme jamais. Voilà comment j'aime que mon copain me baise et c'est quelque chose dont je ne peux plus me passer. Je prends cher dans les orifices mais qu'est-ce que j'aime ça !

Martine 28 ans Sainte-Cécile.

Laisser un commentaire

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.

30795